Le MAS mobilise dès aujourd'hui ses partisans pour défendre la candidature d'Evo Morales à un nouveau mandat.

La Paz, 16 avril (RHC)- Des membres du MAS, le Mouvement vers le Socialisme, de la Bolivie, mobilisent dès aujourd'hui leurs partisans dans plusieurs départements de la Bolivie pour défendre la candidature du président Evo Morales à un nouveau mandat.

Le parlementaire Ivan Aguilar a annoncé que jusqu'à présent des mobilisations ont été confirmées le 20 février dans les départements de Santa Cruz et de Tarija et le 21 à Cochabamba et à Sucre.
Le MAS présentera officiellement le 21 février la candidature d'Evo Morales aux élections de 2019.

En 2016, un référendum a été organisé pour approuver ou non une réforme partielle de la Constitution qui prévoyait une quatrième candidature d'Evo Morales à la présidence.

L'option du NON l'a emporté avec 51,31% des voix selon le rapport du Tribunal Suprême Électoral.

Cependant, en novembre 2017, la Cour Constitutionnelle Plurinationale de la Bolivie a déclaré recevable le recours présenté par le MAS en faveur d'une nouvelle candidature d'autorités du pays.

Cette mesure légale permet la participation aux élections générales de 2019 et aux élections de la mi-2020, du président, du vice-président, de 150 députés, de 9 gouverneurs, de 339 maires et de 3 500 conseillers municipaux.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up