Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La Russie expulse 60 diplomates étasuniens en représailles pour l'affaire Skripal

Moscou, 30 mars (RHC)- La Russie a annoncé l'expulsion de 60 diplomates étasuniens en signe de représailles contre une décision similaire prise par Washington pour l'affaire de l'empoisonnement du double espion Sergueï Skripal et sa fille en Grande Bretagne.

Le ministère russe des Affaires étrangères a signalé que les diplomates, déclarés personnas non gratas, selon un dit principe de réciprocité, auront jusqu'au 5 avril pour quitter la Russie.

La Russie a également retiré le permis de fonctionnement au consulat général des États-Unis à Saint-Pétersbourg, la seconde ville du pays.

Les États-Unis ont annoncé au début de cette semaine, en signe d'appui à la Grande Bretagne, l'expulsion de 48 diplomates russes en poste à Washington et de 12 représentants russes aux Nations Unies, à New York.

Presque une trentaine de pays, pour la plupart des membres de l'Union Européenne, ont aussi expulsé plus d'une centaine de diplomates russes, une décision condamnée énergiquement par Moscou qui a convoqué aujourd'hui les ambassadeurs de ce bloc régional pour les informer des les mesures de réponse.

Les représentants de la Grande Bretagne, de la France, des Pays Bas, de l'Allemagne, de l'Italie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, de la République Tchèque et de la Slovaquie y ont assisté.


La Russie a dénoncé le fait que la Grande Bretagne n'a avancé aucune preuve sur sa culpabilité dans l'empoisonnement le 4 mars dernier de Skripal et de sa fille Yulia dans la ville britannique de Salisbury.

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6148414

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3880
  • Aujourd'hui: 3383
  • En ligne: 109
  • Total: 6148414