Les États-Unis s'obstinent à ne pas reconnaître les progrès faits en Corée du Nord

Washington, 8 juin (RHC)- Le secrétaire d'état des États-Unis Mike Pompeo, a ratifié la rhétorique selon laquelle son pays veut des pas concrets de la République Populaire Démocratique de Corée, ignorant de nouveau la décision de Pyongyang de démanteler son principal polygone d'essais nucléaires.

Au cours d'une conférence de presse depuis la Maison-Blanche, le chef de la diplomatie étasunienne s'est référé au sommet tant attendu qui aura lieu mardi prochain entre le président étasunien Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong-un.

La rencontre de Singapour, annulée par Trump et puis reprise par lui-même, serait la première rencontre au plus haut niveau entre les deux pays en 70 ans.


 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up