La réactivation d'unités paramilitaires en Colombie à la frontière avec le Venezuela est dénoncée

Caracas, 2 juillet (RHC)- Le journaliste José Vicente Rangel a dénoncé le début d'une réactivation d'unités paramilitaires colombiennes le long de la frontière avec le Venezuela.
Dans son programme habituel José Vicente Rangel, diffusé par la chaîne Televen, cet analyste a précisé que le plan a pour objectif politique de déstabiliser le pays et de renverser le gouvernement du président Nicolás Maduro.

José Vicente Rangel a assuré que ces actions à la frontière sont appuyées par des responsables colombiens et qu'elles se sont multipliées depuis l'élection d'Ivan Duque au poste de président.

Pour sa part, le vice-président de la Commission des Relations Extérieures de l'Assemblée Nationale Constituante, Saúl Ortega, a affirmé que le Venezuela vaincra les manœuvres impériales afin de justifier une intervention.

Par ailleurs, les résultats d'un nouveau sondage ont révélé que 62% des Vénézuéliens appuient le gouvernement de Caracas pour conduire l'économie du pays et non le secteur privé.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up