Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Les Chiliens condamnent la libération d'auteurs de violations des droits humains sous la dictature

Santiago du Chili, 2 août (RHC)- Des centaines de personnes se sont rassemblées devant les Tribunaux de Justice du Chili pour protester contre la libération de 5 auteurs de violations des droits humains sous la dictature de Pinochet. Ils avaient été condamnés pour des crimes de lèse humanité.

La présidente de l'Association des Proches des Détenus-Disparus, Lorenza Pizarro, a qualifié de honteuse et de révoltante la décision de la Cour Suprême de Justice de libérer des assassins de la dictature de Pinochet. Elle a dénoncé le fait que de telles décisions répondent à des accords politiques et non à des doctrines des droits de l'homme dont pourraient bénéficier les détenus.

Cette activiste sociale a accusé directement le président chilien Sebastian Piñera et son ministre de la justice, Hernán Larraín, de conclure des accords qui renvoient chez eux des criminels condamnés à de longues peines pour leurs exactions sous la dictature militaire de Pinochet.

Les 5 auteurs de violations des droits humains qui ont bénéficié de la grâce accordée par le gouvernement chilien sont l'ex-capitaine des carabiniers,
Gamaliel Soto, condamné pour l'enlèvement de deux frères en 1973 ; l'ex-colonel Manuel Pérez, condamné pour l'assassinat en Uruguay de l'ex-chimiste de la police secrète de la dictature de Pinochet, Eugenio Berrios en 1993 et des ex-officiers José Quintanilla, Hernán Portillo et de Felipe González qui purgeaient des peines pour plagiat en 1975.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6492211

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3983
  • Aujourd'hui: 1880
  • En ligne: 176
  • Total: 6492211