Une mise en garde est lancée contre les mauvaises conditions dans les centres pénitenciers d'Haïti

Port-au-Prince, 30 octobre (RHC)- Le Réseau National des Droits de l'Homme d'Haïti a lancé une mise en garde contre les conditions de détention catastrophiques dans les centres pénitenciers de ce pays et de la situation légale des détenus.

Un rapport de cette organisation révèle que 37% des bâtiments de ces prisons sont vétustes et inadéquats avec des cellules insalubres et qu'ils accueillent trois fois plus de détenus au-dessus de leur capacité. Le document ajoute que sur 4 309 détenus recensés dans ces prisons, seulement 1381 parmi eux disposent d’un matelas et que les autres dorment à même le sol ou sur du carton, sur des tapis ou sur des draps fournis par leurs proches.

Le Réseau National des Droits de l'Homme d'Haïti dénonce également la diminution de la fourniture d'aliments aux prisonniers qui ont droit seulement à un repas pas jour.

Depuis le début de l'année, au moins 188 personnes sont mortes dans les prison haïtiennes et plus de 75% des détenus sont dans l'attente d'un procès.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up