Les États-Unis limitent la possibilité d'asile aux migrants

Washington, 9 novembre (RHC)- Le gouvernement des États-Unis a annoncé aujourd'hui une nouvelle mesure qui empêche les migrants voulant entrer en territoire nord-américain de demander l'asile.

Un communiqué conjoint rendu public par le Département de la Sécurité Nationale et par le Bureau du Procureur Général signale que les migrants qui n'arriveront pas en territoire étasunien par un point d'entrée autorisé ne pourront jamais demander l'asile.

Selon les analystes politiques, cette décision contraste avec les régulations actuelles qui permettent aux sans papiers, dans délai d'un an, de faire les démarches concernant leur demande d'asile.

Les autorités étasuniennes avancent l'argument selon lequel le système d'asile est surchargé de demandes injustifiées d'étrangers ce qui représente une lourde charge pour son budget.

Cette mesure est annoncée au moment où une caravane de migrants centraméricains se trouve au Mexique dans le but d'arriver à la frontière sud des États-Unis.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up