Plus de 51 mille immigrants sont arrêtés aux États-Unis pour avoir traversé la frontière

Washington, 7 décembre (RHC)- Le Bureau des Douanes et de Protection Frontalière des États-Unis, a fait savoir que plus de 51 mille immigrants sans papiers ont été arrêtés après avoir traversé la frontière.

Il s'agit du nombre le plus élevé depuis l'accession à la Maison-Blanche, le 20 janvier 2017, du président Donald Trump, dont les politiques migratoires sont largement rejetées aux États-Unis et dans le monde.

Rien qu'en octobre dernier, 51 mille arrestations ont été effectuées dans les différentes zones où
se trouvent les points officiels d'entrée et parmi ces personnes se trouvent des familles et des mineurs sans compagnie.

La porte-parole du Département de la Sécurité Nationale, Katie Waldman, a mis l'accent sur le fait que les chiffres les plus récents sont le résultat prévisible d'un système d'immigration brisé, y compris d'ordres judiciaires défectueuses qui usurpent la volonté du peuple étasunien en faveur de frontières sûres.


 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up