Les dénonciations contre le président Oscar Arias pour abus sexuels augmentent

San José, 11 février (RHC)- Le nombre de femmes qui assurent avoir été victimes d’abus sexuels de la part de l’ex-président du Costa Rica Oscar Arias, Prix Nobel de la paix en 1987 a augmenté à 8.

La plus récente des accusations a été publiée dans l’édition dominicale du quotidien The New York Times et elle a été faite par la politologue argentine, possédant les nationalités suisse et étasunienne, Carina Black.

Par ailleurs, la Fédération des Étudiants de l’Université du Costa Rica, a demandé au Conseil Universitaire de retirer à Oscar Arias le titre de Docteur Honoris Causa.

De plus, Oscar Arias, qui a été président du Costa Rica à deux reprises attend le verdict d’une juge pour savoir s’il fera l’objet ou non d’un procès pour deux présumés délits dans l’affaire Crucitas, une concession à une entreprise canadienne, violant des dispositions qui interdisent dans le pays l’exploitation minière à ciel ouvert.


 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up