Le Sommet entre la Corée Démocratique et les États-Unis prend fin sans accords

Hanoï, 28 février (RHC)- Le sommet entre le leader de la République Populaire Démocratique de Corée, Kim Jong-un et le président des États-Unis, Donald Trump, a pris fin aujourd'hui à Hanoï sans accords à cause du refus des États-Unis de lever les sanctions contre ce pays asiatique.

Selon les déclarations du gouvernant nord-américain, la délégation nord-coréenne a demandé la levée de toutes les sanctions ce qu'il a refusé catégoriquement de faire.

Cependant, Donald Trump a reconnu la position du leader nord-coréen qui lui a assuré, a-t-il dit, qu'il ne reprendra pas les essais de missiles balistiques ou nucléaires.

Le Sommet entre les deux chefs d'état avait pour objectif de faire des pas concrets pour parvenir à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, mais les parties n'ont pas réussi à émettre une déclaration commune.

Cependant, Donald Trump s'est dit optimiste au sujet des progrès faits avant et pendant le sommet. Il a relevé que ces progrès placent les parties dans une situation leur permettant d'obtenir un bon résultat à l'avenir, bien qu'un troisième sommet ne soit pas encore prévu.


 


 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up