Les enseignants argentins entament une grève de 72 heures

Buenos Aires, 6 mars (RHC)- La Confédération des Travailleurs Argentins de l'Éducation ont entamé aujourd'hui une grève nationale de 72 heures pour exiger des augmentations de salaires et la sécurité dans les écoles.

Au cours d'une conférence de presse, la secrétaire générale de cette organisation, Sonia Alesso, a confirmé que pendant la durée de la grève, le début de l'année scolaire sera retardé afin d'amener le ministère de l'éducation à négocier.

Sonia Alesso a également signalé qu'il s'agit d'un plan de lutte en défense de l'école publique, pour l'enseignement et l'apprentissage dans des conditions dignes, pour exiger l'amélioration de la formation d'enseignants et un budget plus important.

Elle a signalé que l'on lutte pour obtenir l'augmentation du budget destiné aux retraités et fondamentalement, contre la réduction, par le gouvernement national, des fonds destinés à l'éducation.

 

 


 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up