L'ex-président du Brésil Michel Temer décide de rester en silence en comparaissant devant le juge

Brasilia, 23 mars (RHC)- L'ex-président du Brésil, Michel Temer, a décidé de refuser de parler au cours de sa première comparution devant le juge après avoir été arrêté pour avoir reçu des pots-de-vin de chefs d'entreprise en échange de services politiques dans le cadre des investigations de l'affaire Lava Jato.

Sur les 8 personnes arrêtées, seul l'ex-ministre de la Maison Civile et de l'Énergie et des Mines Wellington Moreira a coopéré avec la justice.

 

 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up