Barack Obama reçoit le qualificatif de président des rapatriements forcés

Washington, 29 mars, (RHC).- L'Union étasunienne pour les libertés civiles a qualifié Barack Obama de président des rapatriements forcés. Elle a réclamé la fin des programmes d'expulsion des immigrants sans papiers.

 

Cette entité a dénoncé le fait que depuis l'arrivée d'Obama a la Maison Blanche, plus de 2 millions de personnes ont été expulsées des États-Unis, chiffre supérieur au total des expulsions durant le gouvernement de George Bush et qui double celles sous le gouvernement de Clinton.

 

Cette organisation précise que rien qu'en 2012, 150 000 enfants ont du souffert l'expulsion d'au moins un de leurs parents. Elle critique le Congrès qui n'a pas adopté la réforme migratoire qui permettrait la légalisation du statut de 11 millions de sans papiers.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up