Le président du Brésil menace de suspendre des programmes sociaux dans son pays

Brasilia, 10 juin (RHC)- Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a menacé de suspendre des programmes sociaux si le Congrès ne débloque pas un crédit supplémentaire de près de 63 milliards 500 millions de dollars pour payer les pensions, les allocations et les subventions à l'intention des familles pauvres.

Sur son compte twitter, Jair Bolsonaro a mis l'accent sur le fait que sans l'approbation du Congres de la loi du budget l'on devra suspendre le versement d'allocations à des personnes âgées et handicapées le 25 juin prochain.

Le président brésilien a signalé aussi que dans les mois qui viennent, les ressources se ferons rares pour les pensions de retraite, pour la Bourse Famille, pour le Programme National de Renforcement de l'Agriculture Familiale et pour le Plan Safra.

Bourse Famille est le principal programme d'aide sociale aux pauvres au Brésil et le Plan Safra accorde des subventions et des crédits aux petits agriculteurs familiaux.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up