Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le Parlement vénézuélien rejette les mesures à l´encontre de Conviasa

Caracas, 13 février (RHC).-  L’Assemblée Nationale du Venezuela (inhabilitée depuis 2016) a adopté hier un accord rejetant la mesure coercitive appliquée par le gouvernement des États-Unis contre le Consortium vénézuélien des industries aéronautiques et des services aériens (Conviasa).


En session ordinaire, les parlementaires ont exprimé leur solidarité avec les deux mille 102 employés de la compagnie aérienne, qui ont été socialement et économiquement touchés par les actions qui portent atteinte à l’ordre interne du Venezuela.

L’accord souligne que les récentes attaques contre la compagnie aérienne compromettent la stabilité économique et professionnelle des mères, des enfants et des adolescents, ainsi que des femmes enceintes et en particulier des travailleurs handicapés ou malades.

«Les députés de l’Assemblée Nationale rejettent à l’unanimité, fermement et résolument l’ingérence des États-Unis dans les affaires intérieures du Venezuela, considérant que les mesures coercitives mises en œuvre par l’administration du président Donald Trump sont unilatérales et illégales, en violation flagrante du droit international », souligne le texte.

Le député César Carrero, a indiqué lors du débat que ces agressions violent le droit des travailleurs et affectent les programmes sociaux et humanitaires, tels que le Plan Retour à la Patrie, qui a permis le retour volontaire de plus de 17 mille Vénézuéliens en situation difficile à l´étranger.

À cet égard, le parlementaire a exprimé sa solidarité et exigé le respect des députés de l’opposition qui sont menacés par l’extrême droite vénézuélienne pour avoir adopté une position politique différente.

«Nous appelons à la justice contre ceux qui cherchent à porter atteinte au droit à la participation politique de leurs collègues de droite qui sont menacés pour avoir simplement pris position et s’être éloignés de cette extrême droite », a-t-il souligné.

Le 7 février dernier, le Département du Trésor des États-Unis a inscrit 40 avions de Conviasa sur la liste du Bureau du contrôle des avoirs étrangers, dans le cadre de la politique hostile et du blocus économique de la Maison Blanche contre le Venezuela.

Les sanctions de ce type interdisent aux personnes ou entités sanctionnées d’effectuer des transactions avec des entités nord-américaines et leurs avoirs qui pourraient être placés sous la juridiction des États-Unis sont bloqués.

Cette mesure vise à affecter la flotte de la compagnie aérienne d’État, ce qui est contraire aux traités internationaux sur le transport aérien.

Conviasa, qui a pour mission de fournir des services aéronautiques pour le développement social et durable de la nation, se positionne comme la compagnie aérienne pavillon du Venezuela.

Source : Prensa Latina

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

7376422

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 9107
  • Aujourd'hui: 3852
  • En ligne: 242
  • Total: 7376422