Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le Venezuela condamne le soutien du Brésil aux actions interventionnistes de Washington

Caracas, 3 avril (RHC)- Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza a rejeté le soutien du gouvernement du président du Brésil Jair Bolsonaro aux nouveaux assauts interventionnistes des États-Unis contre Caracas.

Sur Twitter, Le chef de la diplomatie vénézuélienne a condamné l’appui de Bolsonaro à la proposition appelée « Cadre Institutionnel pour la Transition Démocratique au Venezuela » émise par le Département d'État des États-Unis.

La proposition promeut une « présumée transition démocratique de régime » dans ce pays sud-américain et la « démission » du président Nicolás Maduro élu aux urnes et elle est appuyée par le gouvernement du président brésilien Jair Bolsonaro.

Face à cette position, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères a mis en cause le caractère nationaliste du gouvernement ayant à sa tête le président d’extrême-droite Jair Bolsonaro

“Le gouvernement du “président”? Jair Bolsonaro se disait nationaliste. Aujourd’hui il n’est qu’une caricature servile qui remet sa politique extérieure et la souveraineté du Brésil à Washington » a affirmé le chef de la diplomatie brésilienne Jorge Arreaza.

Le gouvernement du Brésil a publié hier un communiqué en cinq points dans lequel il ratifie sa position au sujet du Venezuela. Dans le texte il exprime sa disposition de travailler avec la communauté internationale d’appuyer le processus de transition démocratique au Venezuela ».

Jorge Arreaza a ajouté dans sa condamnation que de telles déclarations sont faites pendant que le peuple brésilien souffre des séquelles d’une gestion erratique et improvisée de la pandémie de Covid-19.

Pour sa part, la Russie a condamné le plan des États-Unis de créer un gouvernement de transition au Venezuela, proposition qu’elle a qualifiée de moquerie et elle a assuré que ce sera un scénario de coup d’état.

« Malheureusement, nous voyons comment certains pays – nous devrions dire, pas les pays dans leur ensemble, mais certaines forces politiques– sont toujours animés… par le désir d'exploiter la situation difficile dans le monde, la grave situation épidémiologique au Venezuela pour atteindre leurs objectifs politiques », a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, aux journalistes .

En particulier, Maria Zakharova a signalé que les accusations de trafic de drogue portées par les États-Unis contre le président vénézuélien Nicolas Maduro sont fabriquées de toutes pièces. Elle a également comparé l’idée de Washington de former un gouvernement de transition au Venezuela à "une blague," ajoutant que les États-Unis ont annoncé leurs plans pour Caracas au milieu d’un moratoire mondial sur tous les grands événements politiques et sociaux alors que le monde combat la pandémie de Covid-19.

« Si nous devons analyser les plans absurdes des États-Unis dans le contexte de la pandémie, nous verrons qu'il n'y a ni humanisme ni démocratie » -a-t-elle conclu.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8311405

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6058
  • Aujourd'hui: 2376
  • En ligne: 174
  • Total: 8311405