La Russie propose d’étendre pour cinq ans le traité sur les armes nucléaires

Moscou, 12 mai (RHC)- La Russie a proposé d’étendre pour cinq ans encore le Traité de Limitation et de Réduction d’Armes Stratégiques Offensives (Start-3) au milieu du silence des États-Unis pour se référer à cette possibilité.

Le vice- ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov a signalé qu’en cinq ans l’on peut élaborer un nouveau mécanisme de contrôle d'armes de destruction massive.

« Les prises de contact entre Moscou et Washington dans le domaine des armes stratégiques se maintiennent de façon permanente » a souligné le vice chef de la diplomatie russe qui a reconnu l’absence, pour le moment, d’une quelconque intention de la Maison-Blanche de chercher une prolongation de l’accord en question, sans conditions.

Je considère que le Start-3 a fonctionné et qu’il a donné des résultats et que l’on peut chercher son extension pour cinq ans encore pour obtenir un nouvel accord ou perfectionner celui qui existe dans cet important domaine -.a-t-il souligné-.

Riabkov a qualifié de peu réalistes les espoirs nord-américains que le dit facteur chinois puisse exercer une quelconque influence sur la position russe. L’on ne peut pas mélanger des thèmes qui manquent de quelque chose en commun dans une seule discussion a-t-il relevé. 

.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up