Les Nations Unies pour un allègement de la dette latino-américaine

Image des Archives

Nations Unies, 10 juillet, (RHC).- Un communiqué signé par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres signale que 45 millions de Latino-américains et Caribéens risquent de grossir les rangs de la pauvreté.

«Dans un contexte d’inégalités déjà criantes, de taux élevés de travail informel et de fragmentation des services de santé, les populations et les individus les plus vulnérables sont une nouvelle fois les plus touchés », déplore Antonio Guterres dans ce communiqué.

L’Amérique Latine est devenue ces dernières semaines l’épicentre de la pandémie de Covid-19. Le Brésil, le Mexique, le Pérou et le Chili sont les pays les plus touchés.

La pandémie risque de porter à 230 millions le nombre de pauvres en Amérique Latine et dans les Caraïbes, ce qui représente 37,2% de la population de la région.

Dans son communiqué, diffusé ce jeudi aux Nations Unies, Antonio Guterres demande à la communauté internationale de fournir à l’Amérique Latine,  « des liquidités, une assistance financière et un allègement de la dette »

Source : AFP

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up