Bolivie: Fin de campagne électorale à l’approche des élections

Luis Arce, en tête des intentions de vote, promet le retour de la démocratie en Bolivie.

La Paz, 15 oct. (RHC) Les campagnes électorales des candidats à la présidence de la Bolivie ont pris fin ce mercredi par des caravanes, des marches et des rassemblements publics.

Les petits partis politiques avaient déjà clôturé leurs campagnes respectives mardi.

Le candidat du MAS, le Mouvement vers le Socialisme, Luis Arce, en tête des sondages, a été entouré d’une grande foule au terme de sa campagne électorale à El Alto. L’ancien ministre de l’Économie du gouvernement d’Evo Morales a déclaré que le 18 octobre, le peuple «retrouvera la démocratie», tout en assurant que «le MAS est plus vivant que jamais».

Il a indiqué que s'il est élu, la tâche principale sera la réactivation économique et le rétablissement des entreprises d'État, après les perturbations produites l'année dernière par le gouvernement de facto.

Pendant ce temps, son colistier, David Choquehuanca, a déclaré : «voter pour le MAS, c'est voter pour soi-même et le 18, nous allons voter pour nous-mêmes». Il a d’autre part indiqué que le MAS au pouvoir mettra fin au pillage des entreprises d'État et à la persécution politique. 

Pour sa part, l'ancien président et candidat de la Communauté citoyenne, Carlos Mesa, a indiqué qu'ils étaient déterminés à procéder à la clôture nationale de la campagne à Santa Cruz parce qu'elle est «l'axe et le cœur» du pays. Entre-temps, il a répété "qu'ils sont les seuls à pouvoir affronter le MAS, Evo Morales et Luis Arce.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up