Juan Guaidó refuse de respecter la décision de la justice britannique

Londres, 23 oct. (RHC)- Les avocats du gouvernement vénézuélien dans le litige de l'or retenu par la Banque d'Angleterre ont dénoncé le refus de Juan Guaidó de se conformer à un ordre de la justice britannique.

Le cabinet d'avocats londonien Zaiwalla & Co. a rapporté qu'après avoir révoqué le 5 octobre le verdict du tribunal de commerce  qui avait reconnu Guaidó comme «président intérimaire» du Venezuela, la Cour d'appel britannique a ordonné au leader de l’opposition vénézuélienne de verser à la partie gagnante l'équivalent de quelque 525 000 dollars de frais avant le 20 octobre.

Le conseil d'administration de Guaidó ne se conforme pas à l'ordonnance de la Cour d'appel, ont déclaré les représentants légaux du conseil d'administration nommés par le président constitutionnel vénézuélien, Nicolás Maduro.

Le chef du cabinet d'avocats, Sarosh Zaiwalla, a rappelé que le droit britannique établit que quiconque désobéit sciemment à un ordre de paiement émis par un tribunal, ayant les moyens de payer, peut être soumis à des sanctions, et même être écarté de l'affaire.

Étant donné que le conseil d'administration de Guaidó dispose des ressources nécessaires pour lancer des litiges de ce type à l'autre bout du monde, il est difficile de comprendre qu'il n'ait pas les fonds nécessaires pour payer, a ajouté Maître Zaiwalla.

Source: Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up