L'ex maire vénézuélien de l'opposition,sera traduit en justice pour des faits de violence

Caracas, 10 juillet (RHC-PL)- Le Tribunal 25 de Contrôle de la Zone Métropolitaine de Caracas, a ordonné de traduire en justice l'ex maire de l'opposition de San Cristobal, Daniel Ceballos, pour ses liens avec des faits de violence qui ont eu lieu, dans l'État Vénézuélien du Tachira.

Le parquet a présenté des charges contre l'ex fonctionnaire pour les délits de rébellion, prévus et sanctionnés dans le Code Pénal du pays sud-américain.

Daniel Ceballos a été arrêté le 19 mars dernier à El Rosal, dans la localité Chacao de l'État de Miranda , suite à un mandat d'arrêt délivré par le Ministère Public.

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up