Les fonds Vautour font de nouveau pression sur l'Argentine

Buenos aires, 23 juillet (RHC-PL)- Le juge Thomas Griesa a rejeté dans la ville de New York, la mesure conservatoire que réclame l'Argentine pour solder sa dette renégociée et poursuivre les négociations avec les créanciers qui n'y ont pas pris part en 2005 et 2010.

Le magistrat dont le verdict est favorable aux acteurs financiers étasuniens connus comme fonds vautours, a déclaré que le pays sud-américain a huit jours pour parvenir à un accord avec les créanciers qui n'ont pas participé à la restructuration de la dette et qui ont porté l'affaire auprès de la justice étasunienne.

Cependant, Thomas Griesa a demandé aux parties de poursuivre les réunions avec l'avocat médiateur Daniel Polack afin de trouver une solution avant le 30 juillet, qui évite l'imminente déclaration de cessation de paiements qui menace l'Argentine.

 

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up