Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La cote de popularité du gouvernement d'Angela Merkel atteint des niveaux inédits en Allemagne

La Havane, 8 août, (RHC/Reuters).- BERLIN (Reuters) - La cote de popularité du gouvernement allemand et d'Angela Merkel a encore progressé pour atteindre un niveau sans précédent depuis leur arrivée au pouvoir il y a trois ans.

Selon un sondage Politbarometer pour la chaîne de télévision ZDF publié vendredi, la chancelière recueille 54% d'opinions favorables en décembre, soit deux points de plus qu'en novembre.

Elle creuse ainsi l'écart sur son rival social-démocrate Peer Steinbrück, dont la cote recule de deux points, à 36%.

Quant à la coalition conservatrice au pouvoir qui rassemble son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti frère bavarois CSU et les Libéraux-démocrates du FDP, les sondés se disent à 62% satisfaits du travail accompli.

Angela Merkel profite à la fois de la bonne résistance de l'économie allemande, du sentiment que le plus gros de la crise dans la zone euro est sans doute passé et qu'elle représente bien les intérêts de l'Allemagne au sein de la zone euro.

Selon les personnes interrogées, Angela Merkel est perçue comme "plus crédible" et "plus sympathique" que Peer Steinbrück, qui ne profite pas de sa nomination officielle dimanche comme candidat du Parti social-démocrate (SPD) pour les élections législatives de septembre prochain.

Toutefois, aucun parti ne se dégage comme gagnant incontestable si les élections devaient se tenir aujourd'hui.

La CDU recueille 40% des intentions de vote (+ 2 points). Le FDP, son partenaire de gouvernement, avec 4% des intentions de vote, n'obtiendrait pas suffisamment de suffrages pour avoir des élus au Bundestag. La cote du SPD gagne un point et atteint 30%.

Les Verts obtiendraient 13% (moins un point) et le Parti de gauche (Die Linke) 7%.

A ce stade, les analystes anticipent donc une "grande coalition" du type de celle réalisée entre Angela Merkel et le SPD de 2005 à 2009, mais peut-être sans Peer Steinbrück.

 

Edité par Michele Claverie
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

7360818

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 5748
  • Aujourd'hui: 5963
  • En ligne: 205
  • Total: 7360818