Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Les États-Unis admettent espionner des dirigeants mondiaux depuis des décennies

Washington, 30 octobre, (RHC)- Le directeur du Service d'Intelligence Nationale des États-Unis, James Clapper, a admis que la collecte d'informations sur les dirigeants étrangers est un principe élémentaire de son service. Il a donc appuyé les actes d'espionnage auxquels se livre l'Agence Nationale de Sécurité.

Il a expliqué, lors d'une comparution devant le Comité Sélect d'Intelligence de la Chambre basse du Congrès, qu'il se consacre à l'intelligence depuis 50 ans et que connaître les intentions des leaders est essentiel pour eux.

«  L'une des choses que j'ai apprises à l'école en 1963 est que cela est une question fondamentale pour les services d'intelligence »- a avoué le général Clapper.

Pour sa part le chef de l'Agence Nationale de Sécurité, le général Keith Alexander a lui aussi témoigné devant le Congrès. Il a qualifié de faux les rapports sur l'espionnage de millions d'appels téléphoniques en France, en Italie et en Espagne.

D'autre part, un haut fonctionnaire de la Maison Blanche a confirmé l'information donnée par The New York Times sur l'analyse par l'administration Obama, de la possibilité de déclarer illégale la mise sur table d'écoute des conversations des dirigeants alliés.

 

 

Edité par Michele Claverie
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3834276

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4823
  • Aujourd'hui: 306
  • En ligne: 224
  • Total: 3834276