Les mesures contre l'insécurité et la corruption annoncées par le président du Mexique sont considérées comme insuffisantes

Mexico, 29 novembre (RHC-PL)- Le parti de gauche PDR, Parti de la Révolution Démocratique et le conservateur PAN, Parti Action nationale sont d'accord sur le fait que les mesures annoncées par le président mexicain , Enrique Peña Nieto, sont insuffisantes et qu'il a manqué d'autocritique.

Carlos Navarrete, président national du PDR, a signalé que les actions proposées par le président Peña Nieto ne spécifient pas quand et comment elles seront appliquées et il a indiqué que son parti analysera chaque point et fera les propositions complémentaires par le biais de son groupe au Congrès.

Pour sa part, Ricardo Anaya, son homologue du PAN, a signalé que pour donner une position sur chaque mesure annoncée et renforcer l'état de droit, son organisation politique a créé trois commissions , Sécurité et justice, Combat contre la Corruption et Développement économique, social et infrastructure et il a indiqué que le message du président de la nation manquait sérieusement d'autocritique.

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up