Barack Obama reconnaît l'échec du blocus contre Cuba

Washington, 18 décembre (PL-RHC).-L'annonce faite hier par le président étasunien , Barack Obama, sur des changements dans la politique de Washington vis-à-vis de Cuba qui incluent le rétablissement des relations diplomatiques et la levée sur l'interdiction aux ressortissants étasuniens de voyager à Cuba ouvre la voie pour la normalisation des liens entre nos deux pays.

La nouvelle a fait les gros titres dans les médias du monde entier, les agences de presse, les chaînes de télévision, la presse écrite, les radios, les médias alternatifs.

Le président Obama qui a reconnu l'échec de la politique étasunienne contre Cuba a expliqué :

Je suis en train de prendre des mesures pour mettre les intérêts des peuples des deux pays dans le cœur de notre politique. J'ai dit au Secrétaire Kerry d'entreprendre des négociations avec Cuba pour le rétablissement des relations diplomatiques qui n'existaient pas depuis 196. Nous ouvrirons une ambassade à La Havane et des hauts fonctionnaires se rendront dans l'Ile. Nous pourrons ainsi avancer dans des domaines d'intérêt commun comme la médecine, lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue, réponses face aux urgences.

Même si le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba depuis un demi sièlce reste en vigueur, le président Obama a annoncé que son administration accueillerait avec satisfaction une action du Congrès pour relaxer ou lever ces sanctions.

Il a souligné :

"Ces 50 ans ont démontré que l'isolement ne fonctionne pas. L'heure est arrivée d'une nouvelle approche. J'ai demandé au Secrétaire Kerry de réviser le statut accordé à Cuba comme pays promoteur du terrorisme, sur la base des faits et des lois.

 Nous sommes en train de prendre des mesures pour augmenter les voyages, le commerce et le flux d'information vers et en provenance de Cuba. . Les Étasuniens pourront voyager à Cuba, ils pourront y utiliser les cartes de crédits étasuniennes. L'embargo étant devenu une loi, j'ai demandé au Congrès, maintenant que ces changements se sont produits, d'entreprendre un débat sur l'élimination de cet embargo. J'ai parlé avec le président Castro pour affiner tous les détails et pour lui expliquer comment nous pouvons faire."

Barack Obama a également annoncé l'élimination des restrictions qui pesaient sur l'envoi de mandats des cubano-américains à leurs proches dans notre pays et l'établissement de diverses facilités pour le commerce et des transactions bancaires entre nos deux pays.

Il a annonce aussi l'augmentation des télécommunications avec Cuba et les facilités qui seront accordées à La Havane pour l'acquisition de la technologie nécessaire à ces fins.

Édité par Peio Ponce



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up