Des mesures de sécurité sont prises en vue du procès contre l'ex président égyptien

Le Caire, 1er novembre, (RHC).- Plus de 15 000 agents anti-émeutes sont chargés de garantir la sécurité et l'ordre dans les voies d'accès au tribunal où siègera le procès contre l'ex président Mohamed Morsi et d'autres hauts dirigeants des Frères Musulmans.

Le procès pour incitation à la violence, espionnage, dommages à l'économie entre autres charges, est fixé le 4 novembre.

La Coalition Nationale d'Appui à la Légitimité d'Égypte, une alliance de groupes islamiques, à la tête de laquelle se trouvent les Frères Musulmans, organisation rendue illégale, a convoqué une semaine de protestations contre ce procès. Elle demande la restitution du président renversé.

 

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up