Obama affirme qu'il aurait dû fermer la prison de Guantanamo dès son premier jour de mandat

Washington, 19 mars (RHC)- Le président étasunien Barack Obama, a affirmé qu'il aurait dû fermer la prison de la base navale de Guantanamo dès son arrivée à la Maison Blanche en 2009, quand l'opposition républicaine était favorable à cette fermeture.

Au cours d'une visite à Cleveland, dans l'Ohio, Barack Obama a expliqué qu'il n'a pas procédé à la fermeture immédiate car il pensait que ce sujet faisait consensus et qu'il n'y avait pas urgence.

La fermeture de la prison de Guantanamo était l'une des grandes promesses électorales non tenues de la campagne de 2008. L'administration de Barack Obama n'a plus que deux ans de mandat pour fermer la prison, et elle est confrontée à l'opposition farouche des Républicains, qui disposent de la majorité absolue au Congrès suite aux élections de novembre dernier.

122 prisonniers sont encore enfermés dans la base de Guantanamo, un territoire cubain illégalement occupé par les États-Unis. Le transfert de 54 de ces détenus vers d'autres pays à été autorisé.

En janvier dernier, 20 prisonniers ont été transférés vers d'autres pays : 4 en Oman, 1 en Estonie, 6 en Uruguay, 4 en Afghanistan et 5 autres au Kazakhstan.

Édité par Peio Ponce



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up