La Grèce qualifie de chantage les propositions de ses créanciers concernant le paiement de la dette

Athènes, 25 juin (RHC)-Un haut fonctionnaire grec a qualifié les dernières propositions des créanciers de la Grèce de chantage, alors qu'un accord n'a toujours pas été trouvé concernant le paiement de la dette.

Dans des déclarations à la chaîne de télévision Méga TV, le porte-parole du parti Syriza, au pouvoir en Grèce, Nikos Filis, a expliqué que les créanciers essaient d'imposer des mesures destructrices par le chantage.

Nikos Filis a rappelé que le gouvernement grec reste ferme sur un ré-échelonnement de la dette, une position que le ministre de l'Emploi Panos Skourletis a également défendue dans une interview sur la chaîne de télévision publique ERT.

Édité par Peio Ponce



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up