Diosdado Cabello dénonce la participation de la droite vénézuélienne aux protestations en Équateur

La Havane, 25 juin (RHC)- Le président de l'Assemblée Nationale du Venezuela, Diosdado Cabello, a dénoncé à Caracas la participation d'Armando Briquet, membre du parti d'extrême-droite Primero Justicia (La justice d'abord) aux protestations de l'opposition équatorienne, qui essaient de créer le chaos dans ce pays sud-américain.

Dans son émission télévisée hebdomadaire, Diosdado Cabello a expliqué que Briquet est à l'origine des tentatives de coup d'État et des plans de déstabilisation qui visent à renverser le gouvernement démocratique du président Rafael Correa.

Le parlementaire vénézuélien a également lancé une mise en garde contre une nouvelle conspiration régionale organisée par la droite et financée par les États-Unis et il a appelé les leaders latino-américains a apporter leur soutien à l'Équateur.

Les autorités équatoriennes ont dénoncé hier ces agissements de la droite et elles ont annoncé qu'elles demanderont l'ouverture d'une enquête auprès du Ministère Public.

De leur côté, les ministres de la Sécurité et de l'Intérieur, César Navas et José Serrano respectivement, ont précisé que cette plainte repose sur des rapports des services secrets et ils ont expliqué que la stratégie de l'opposition est de semer le chaos en infiltrant des provocateurs dans les manifestations pour déclencher des violences.

Édité par Peio Ponce



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up