L'action des paramilitaires à la frontière colombienne ne peut pas être occultée

Bogota, 28 août (RHC-PL)- Iván Cepeda, porte- parole du Pôle Démocratique Alternatif au Congrès de la Colombie, a déclaré qu'il est impossible de cacher la présence et les actions de paramilitaires du pays à la frontière nord avec le Venezuela.

Il a rappelé que les autorités de Bogota ne peuvent pas permettre la méconnaissance du rôle de l'exécutif de Caracas dans le processus de paix entre la guérilla et le gouvernement colombien.

Le Pôle Démocratique Alternatif a exigé du président Juan Manuel Santos qu'une quelconque difficulté à la frontière entre la Colombie et le Venezuela soit résolue par la voie du dialogue et de la diplomatie en donnant une priorité à la tranquillité.

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up