Le gouvernement vénézuélien rejète l'article du New York Times sur la situation à la frontière avec la Colombie.

Caracas, 2 septembre, (RHC-PL).-Le gouvernement bolivarien a rejeté un article publié dans le journal étasunien The New York Times sur la situation à la frontière entre le Venezuela et la Colombie.

Un communiqué du Ministère des Affaires Étrangères de Caracas indique que dans l'article intitulé Colombianos huyen de las medidas enérgicas de Venezuela contra inmigrantes, « Des Colombiens fuient les mesures énergiques du Venezuela contre les immigrés), le gouvernement du président Nicolas Maduro est accusé de poursuivre et d'établir une offensive contre les sans papier. Mais l'article n'explique pas que la fermeture des passages frontaliers cherche à faire face aux agressions des paramilitaires et des bandes criminelles, à la contrebande et à d'autres délits.

La note précise que la publication omet ce qui s'est passé à la frontière avant et après la fermeture du passage de l'État de Tachira, le 20 août dernier. Le New York Times ne fait pas non plus référence au démantèlement d'un centre de rétention de personnes séquestrées et d'une maison close où des fillettes se trouvaient.

 

Édité par Lisandra Marrero



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up