La Chambre basse des États-Unis cherche à fermer les portes aux réfugiés syriens

Washington, 19 novembre, RHC-PL.-La Chambre de représentants des États-Unis entend présenter un projet de loi visant à renforcer les exigences concernant l'accueil des réfugiés syriens et irakiens, malgré la menace de veto de la Maison Blanche.

La mesure propose de limiter l'accueil de citoyens arabes tant que le FBI, le Bureau Fédéral d'enquêtes et les services de sécurité ne vérifieront les antécédents des demandeurs d'asile, ce qui pourrait mettre longtemps, des mois et même des années.

Le texte exigera également au directeur du FBI, au Secrétaire de sécurité intérieure et au directeur de l'Intelligence Nationale de certifier que les réfugiés ne représentent pas de menace à la sécurité étasunienne.

 

Édité par Lisandra Marrero



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up