Des licenciements pour des raisons politiques sont prévus en Argentine

Argentine, 24 décembre, (RHC-PL).-Des médias de Buenos Aires signalent que le gouvernement argentin réalisera une révision des contrats des trois dernières années faits à plus de 60 000 employés de l'état, ce qui pourrait conduire à des licenciements pour des raisons politiques.

Des spécialistes du pays sud-américain indiquent que cela peut déclencher une chasse aux sorcières au sein des organes de l'État contre ceux qui ne sont pas partisans du gouvernement actuel.

Les sources précisent que le Ministre de la modernisation, Andrés Ibarra, centrera son attention sur les employés embauchés lors du dernier mandat de l'ex présidente Cristina Fernández.

 

 

 

Édité par Lisandra Marrero



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up