Les Syndicats argentins dénonceront auprès de l'OIT suite aux licenciements massifs

Buenos Aires, 9 janvier, (RHC).- La Centrale des Travailleurs de l'Argentine a fait savoir qu'elle dénoncera auprès de l'Organisation Internationale du Travail, l'OIT la vague de licenciements de travailleurs publics par le gouvernement de Mauricio Macri.

Hugo Yaski, le secrétaire général de cette organisation a fait savoir qu'un rapport est rédigé à fin de le présenter à l'OIT dans un effort pour tenter d'obtenir réparation de cette injustice commise contre des milliers d'ouvriers.

Il a précisé que le nombre de travailleurs publics licenciés par le gouvernement de Macri s'élève à 12 000. Le nouveau gouvernement criminalise les employés publics.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up