Les Participants au 18è Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants débattent de l'accès à l'éducation, à la culture et à l'information

Quito, 10 décembre (RHC-PL)- Les délégués au 18è Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants débattent de l'accès public , gratuit et universel à l'éducation, à la science, à la culture et à l'information.

Lors des sessions au Parc Bicentenario de Quito, siège du Festival , des ateliers traitent du Sahara Occidental et de la solidarité avec les femmes africaines.

Hier, les jeunes du monde entier se sont solidarisés avec l'Équateur face au dommage environnemental que l'entreprise pétrolière étasunienne Chevron a causé à l'Amazonie.

Les participants au festival se sont frottés les mains à l'encre noire et ont laissé leurs empreintes sur une grande toile blanche pour exprimer leur appui à la campagne La Mano sucia de Chevrón, La Main Sale de Chevron, impulsée par le gouvernement du président Rafael Correa.

 

 

 

 

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up