Les travailleurs brésiliens sont prêts à défendre la démocratie au Brésil

Brasilia, 1er avril, (RHC).- Le Secrétaire des Relations Internationales de la Centrale des Travailleurs du Brésil, Divanilton Pereira, a assuré à Montevideo que les travailleurs de son pays ne permettront aucun retour en arrière de la démocratie.

Dans des déclarations à l'agence Prensa Latina, ce leader syndicaliste brésilien a expliqué que la droite de ce pays depuis qu'elle a perdu les élections en 2014 tente de déstabiliser le Brésil et de réaliser un coup d'état contre la présidente légitime Dilma Roussef.

Divanilton Pereira, qui assiste dans la capitale uruguayenne à la 7è Rencontre Syndicale Notre Amérique s'est référé aux grandes manifestations organisées par les ouvriers, les mouvements sociaux, par les intellectuels, les artistes et les juristes en défense de la démocratie brésilienne

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up