Le président du Venezuela déclare que les portes pour le développement de l'Amérique Latine et des Caraïbes sont ouvertes

Caracas, 8 décembre (RHC- Granma)- Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a déclaré à Caracas, que les portes pour le développement de l'Amérique Latine et des Caraïbes sont ouvertes, et il a signalé que pour y aboutir des stratégies d'union entre les peuples doivent être concertées.

Lors du Second Sommet extraordinaire de l'ALBA, l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique et Petrocaribe, il a mis l'accent sur le fait qu'aucun pays ne pourra seul dans son coin obtenir avec succès un développement économique indépendant et soutenable au 21 è siècle.

Nicolas Maduro a annoncé la décision des Chefs d'État d'Haïti, Michel Martelli, et de la République Dominicaine , Danilo Medina, de former une commission bilatérale de haut niveau pour trouver des solutions aux divergences survenues entre les deux gouvernements ces derniers mois.

Dans son intervention, le président de la Bolivie, Evo Morales , a souligné que grâce aux politiques sociales appliquées par l'ALBA, les peuples de l'Amérique du Sud ont été libérés.

Pour maintenir ces conquêtes et les transmettre à d'autres latitudes, le président de l'Équateur, Rafael Correa, a lancé un appel à affronter l'ordre mondial injuste et immoral. Son homologue nicaraguayen, Daniel Ortega, a déclaré que le capitalisme ne pourra pas arrêter Notre Amérique.

Mme le premier ministre de la Jamaïque, Portia Simpson-Miller, a présenté la candidature de son pays comme siège du prochain sommet en 2015, année qui célébrera le bicentenaire de la Lettre de la Jamaïque, écrite par Simón Bolivar en 1815 où il explique les raisons qui ont provoqué la chute de la Seconde République dans le contexte de l'indépendance du Venezuela.

Lors de la réunion plénière, les présidents d'Haïti , Michel Martelli et du Guyana, Donald Ramotar, ainsi que des représentants de Saint Christophe et Nièves, de la Jamaïque, du Surinam, de Belize, de la Grenade et d'Antigua et Barbuda, entre autres, sont intervenus et ils ont salué les efforts de l'ALBA et de Petrocaribe, pour favoriser l'intégration .

 

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up