Le Parti communiste brésilien qualifie de violation le procès contre Dilma Rousseff

Brasilia, 2 mai, (RHC).- La sénatrice Vanessa Grazziotin, pour le Parti Communiste du Brésil a qualifié de violation le procès de destitution en cours contre la chef d'État, Dilma Rousseff. Elle a expliqué que l'accusation présentée en octobre fait référence au présumé inaccomplissement du budget annuel, alors que le délai fixé pour présenter les comptes de la période n'était pas arrivé à échéance.

Vanessa Grazziotin, est favorable à la suspension de la procédure de destitution jusqu'à ce que le Congrès examine les comptes de l'Exécutif correspondant à l'année 2015.

Par ailleurs, la Commission spéciale du Sénat Fédéral a entendu aujourd'hui des personnalités favorables à un procès politique contre la présidente Dilma Rousseff, dont le Procureur de la Cour des Comptes, Julio Marcelo de Oliveira.

Lors de l'audience précédente de la commission spéciale, celle-ci a entendu le Procureur Général, José Eduardo Cardozo, les ministres de l'Agriculture et des Finances qui ont insisté sur le fait qu'il n'y a aucune base légale pour ouvrir un procès contre la présidente.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up