Le président de la Chambre des députés du Brésil revient sur sa décision d'annuler la demande de procès politique contre la présidente

Brasilia, 10 mai, (RHC).- Le président par intérim de la Chambre des députés du Brésil, Waldir Marahnao, est revenu, sans donner aucune explication, sur sa décision d'annuler l'assemblée durant laquelle le procès politique contre la présidente Dilma Rousseff a été accepté.

La presse numérique brésilienne a dit que Marahnao est revenu sur sa décision face à la menace d'expulsion du Parti Progressiste et de son mandat. Il a communiqué sa nouvelle décision au président du Sénat, Renán Caljeiros, qui faisant fi de l'annonce de Marahnao hier, a poursuivi la procédure.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up