Le président colombien se dit optimiste au sujet de l'éventuelle signature d'un accord final de paix le mois prochain

Bogota, 21 juin, (RHC).- Le président colombien,Juan Manuel Santos, a exprimé son optimisme au sujet de l'issue satisfaisante avant un mois, des dialogues de paix qui ont lieu à La Havane entre des représentants du gouvernement et les FARC-AP, les Fores Armées Révolutionnaires de Colombie, Armée du Peuple, principale force de guérilla dans ce pays.

Au terme d'une rencontre avec des représentants de plusieurs partis politiques de son pays, Juan Manuel Santos a déclaré qu'il espère que les négociations pourront s'achever avant le 20 juillet prochain.

Depuis le début du dialogue, cela fait 4 ans , le gouvernement et les guérilleros ont abouti à des consensus concernant les thèmes de réforme rurale intégrale, participation politique, lutte contre le trafic de drogues et victimes. Il reste encore à définir les termes du cessez le feu, le désarmement des guérilleros, les conditions pour leur démobilisation et pour leur réinsertion à la vie civile.

Même si les deux équipes négociatrices avaient fixé la date du 23 mars pour la conclusion d'un accord de paix définitif, la complexité des questions en suspens les a obligés à l'ajourner.

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up