Le Sénat fédéral écoute aujourd'hui des experts en faveur et contre Dilma Rousseff

Brasilia, 5 juillet, (RHC).- Des experts de la défense et de la partie accusatrice ont comparu aujourd'hui devant le Sénat Fédéral du Brésil dans le cadre du procès intenté contre Dilma Rousseff, séparée temporairement de son poste de présidente. Elle est accusée d'une présumée responsabilité fiscale.

Le juriste Ricardo Lodi Ribeiro et l'économiste Rodrigo Octávio Orair, convoqués par l'avocat de la défense, José Eduardo Cardozo et Selene Nunes, spécialiste en finances publiques, convoquée par le ministère public, ont été écoutés.

Au sujet des considérations, remises hier, la commission du Sénat, a conclu que la défense considère que l'accusation présentée contre la chef de l'état n'a pas de base légale de telle sorte que le délit qui lui est imputé n'a pas raison d'être.

Le ministère public insiste sur sa position: à savoir que la présidente a violé la loi de Responsabilité fiscale, en émettant en 2015 deux décrets budgétaires sans l'autorisation du Congrès, décision qui selon elle a eu des retombées dans la politique fiscale.

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up