Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La Havane donne la dernière touche aux préparatifs du sommet de la CELAC

La Havane, 17 janvier (RHC/AIN)- Le ministère cubain des affaires étrangères a relevé qu'alors qu'il manque à peine quelques jours pour le début, à La Havane du Second Sommet de la CELAC, la Communauté des États Latino-américains et caribéens, la dernière touche est donnée aux derniers détails concernant la logistique et l'organisation pour garantir le succès de la rencontre.

Au centre d'expositions du Palais des Conventions de La Havane « Pabexpo », siège de l'importante rencontre régionale qui se tiendra les 28 et 29 janvier, la vice-ministre cubaine des affaires étrangères, Ana Teresita González, a fait savoir que les conditions nécessaires ont été créées pour le travail des délégations.

Le sommet sera axé sur la lutte contre la pauvreté, la faim et les inégalités et il sera précédé de rencontres des coordonnateurs nationaux des 33 pays qui forment ce mécanisme régional, les 25 et 26 janvier et de leurs ministres des affaires étrangères, le 27.

Elle a signalé que l'on prévoit la participation de la majorité des chefs d'État des pays membres, ainsi que d'un groupe de premières dames qui rempliront un programme collatéral qui inclut des visites à des centres de recherche scientifique, à des établissements scolaires, à des centres culturels et historique de la Havane.

Des invités spéciaux ont également confirmé leur participation. Parmi eux se trouvent des directeurs d'organismes internationaux et d'organisations régionales.

Abraham Maciques, président du groupe d'entreprises Palco et membre du Comité Organisateur de la rencontre a signalé que l'on a installé à Pabexpo l'équipement nécessaire et que l'on termine l'aménagement des locaux pour la tenue du Sommet.

Une vaste salle accueillera les séances plénières. Elle est dotée d'une table circulaire à 68 places entourée de 5 écrans géants et de 8 postes de télé de 50 pouces. Un service de traduction en anglais, portugais, français et espagnol, permettra aux participants de suivre le détails du déroulement de la rencontre.

Trois autres locaux ont été aménagés pour la tenue de réunions bilatérales et de rencontres plus amples et chaque pays participant disposera de son propre espace, dûment équipé.

La salle de presse facilitera le travail des médias nationaux et de 427 journalistes de 87 organes de 24 pays accrédités, entre autres services.

« Un équipement technique moderne garantira la diffusion en directe, par télévision des réunions plénières et d'autres activités concernant cette importante réunion régionale » -a-t-il relevé-.

Le ministère des affaires étrangères a habilité le site web celac.cubaminrex.cu qui sera actualisé en permanence pour permettre le suivi du déroulement du sommet.

Par ailleurs, l'Ambassadeur de la Bolivie à La Havane, Palmiro León a déclaré au micro de notre station de radio:

«Le fait que Cuba ait présidé la CELAC entre le 1er et le second sommet est d'un grand symbolisme au même titre que la passation de la présidence pro tempore au Costa Rica à la rencontre de La Havane. Cela est plein de symbolisme car Cuba avait été proscrite par les politiques impérialistes et néocolonialistes, par l'intolérance et par l'idéologie et la politique obsolètes qui ont voulu punir le peuple cubain frère mais l'unité, les sentiments de solidarité et le rejet de ces politiques se sont imposés.

La Bolivie n'avait jamais eu un président ayant les qualités d'Evo Morales. C'est la meilleure des choses qui nous est arrivée en cent ans. Il a eu d'excellents résultats sur le plan économique, politique et social. Il y a eu suffisamment d'argent pour donner des primes à tous les travailleurs, pour construire des ouvrages sociaux. Bref, l'activité politique a changé de façon radicale et une forte lutte est menée contre la pauvreté. Plus de 2 millions de Boliviens en sont sortis et ils se trouvent maintenant dans une situation économique de progrès.

Je vois un avenir brillant pour l'Amérique Latine et pour les Caraïbes. Je vois la CELAC comme l'institution supérieure qui va surpasser toutes les autres expériences d'intégration, d'unité qui ont avancé avec des approches différentes. Mais la CELAC se profile comme l'institution supérieure de l'intégration du développement de l'unité latino-américaine ».

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6665282

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4950
  • Aujourd'hui: 4465
  • En ligne: 212
  • Total: 6665282