Des élus étasuniens plaident à La Havane pour la consolidation des liens bilatéraux

La Havane, 23 février. (RHC).- Des élus étasuniens ont plaidé ce mercredi à La Havane pour la consolidation des liens rétablis entre les États-Unis et Cuba.

Au cours d’une conférence de presse organisée au siège de l’ambassade des États-Unis, la délégation des congressistes a confirmé que c’est là le désir de la majorité des élus étasuniens.

«Il est inévitable que nous œuvrions à l’amélioration des liens bilatéraux pour le bien des générations futures, parce que c’est le souhait du secteur des affaires, de la communauté scientifique, des agriculteurs et d’autres secteurs de la société étasunienne » a souligné Patrick Leahy, sénateur démocrate du Vermont qui est venu à la tête de la délégation.

«Nous devons continuer à aller de l’avant, c’est aussi la volonté du gouvernement et du peuple cubains, d’après ce que nous avons pu constater une fois de plus aux cours des contacts pris par la délégation ces derniers jours » a-t-il ajouté.

Les élus étasuniens en visite à Cuba depuis dimanche se sont entretenus avec les ministres des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, et avec le ministre de l’Agriculture et mardi, ils ont été reçus par le Chef de l’État cubain, Raul Castro.

Patrick Leahy a souligné, devant un groupe nourri de journalistes, que le blocus et l’interdiction des voyages à Cuba seront levés. «Au plus tôt, tant mieux, mais il s’avère difficile de pronostiquer à quand car il reste encore beaucoup d’obstacles» a-t-il ajouté.

De son côté, Thomas Udall, sénateur démocrate du New Mexique a également misé sur la consolidation des liens bilatéraux avant de souligner la fermeté et l’efficacité des équipes négociatrices des deux gouvernements.

De l’avis de James McGovern, représentant démocrate, la volonté de consolider les liens avec Cuba règne aussi bien au sein du parti démocrate que du parti républicain. «La partie la plus difficile est que le leadership qui contrôle le Sénat et la Chambre des Représentants se refuse à débattre des questions ayant trait à Cuba.»

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up