Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Raúl Castro et Dilma Roussef inaugurent le Terminal de Conteneurs de la Zone Spéciale de Développement du Mariel

La Havane, 27 janvier (RHC)- Le président cubain Raúl Castro et la présidente brésilienne Dilma Rousseff ont inauguré aujourd'hui les 700 premiers mètres du port du Terminal de Conteneurs de la Zone de Développement Spécial du Mariel à l'Ouest de La Havane.

Au cours du meeting auquel ont assisté d'autres chefs d'État ou de gouvernement qui prendront part dans notre capitale au second sommet de la CELAC, la Communauté des États Latino-américains et Caribéens qui se tiendra demain et après-demain, Raúl Castro a signalé:

« Dans le cadre du 161e anniversaire de la naissance de notre Héros National José Martí et la veille de la tenue du Second Sommet de la CELAC, la Communauté des États Latino-américains et Caribéens, nous inaugurons la première phase du Terminal de Conteneurs du Mariel.
Grâce aux efforts et au dévouement d'auteurs de projets, de constructeurs, d'opérateurs, ainsi qu'à la collaboration d'autres institutions et entreprises cubaines et étrangères, prend fin une période de travail ardu durant laquelle l'on a atteint l'objectif commun de construire le Terminal de Conteneurs du Mariel, qui s'insère, désormais dans le système portuaire cubain et latino-américain.

Ce projet a été réalisé avec un important financement du gouvernement brésilien dans des conditions avantageuses qui a commencé sous la présidence de Lula et qui a été une grande aide pour la construction, non seulement du Terminal de Conteneurs, mais aussi d'autres ouvrages d'infrastructure comme des routes, des réseaux, des voies ferrées et le dragage de la baie.

Je profite de cette occasion pour exprimer, au nom de tous les Cubains, à la présidente Dilma Russeff, la profonde gratitude pour sa contribution solidaire à la réalisation d'un projet très important pour l'économie cubaine.

La Première phase a été terminée. Cependant, nous devons continuer à travailler avec intensité dans la construction du réseau ferroviaire pour le rendre opérationnel au premier semestre de cette année afin de réduire les frais de transport et d'élever l'efficacité des opérations.

L'administration du Terminal de conteneurs sera assurée par l'un des plus grands opérateurs portuaires du monde raison pour laquelle nous aspirons à posséder les meilleures pratiques dans sa gestion et son opération afin qu'il soit un exemple d'efficacité, de sécurité et de qualité dans les services.

Je dois relever que ce Terminal sera la porte principale d'entrée et de sortie du commerce extérieur cubain et sa situation géographique sur la route des principaux flux de transport maritime de notre hémisphère, permettra la consolidation de sa position comme une plate-forme logistique de premier ordre à niveau régional.

Il reste encore beaucoup à faire. Une nouvelle phase commence maintenant au cours de laquelle nous entendons encourager d'importants investissements nationaux et étrangers dans la Zone Spéciale de Développement du Mariel permettant d'augmenter les exportations , le remplacement effectif d'importations, les projets de technologie de pointe et de développement local et la création d'emplois tout comme le signale la Grande Ligne 103 de la Politique Économique et Sociale du Parti et de la Révolution.

Ce Terminal de Conteneurs et la puissante infrastructure dont il est doté sont une preuve concrète de l'optimisme et de la confiance avec lesquels, nous, les Cubains, nous regardons l'avenir socialiste et prospère de la Patrie ».

Pour sa part, la présidente brésilienne, Dilma Roussseff a indiqué :

«C'est avec un grand plaisir que je viens à Cuba pour la seconde fois en tant que présidente du Brésil. Des liens très profonds unissent nos deux pays, un sentiment d'amitié rapproche nos sociétés.

Le Brésil croit dans le potentiel humain et économique de Cuba et il parie pour lui. Malgré le fait d'être soumise à un blocus économique injuste, Cuba génère l'un des 3 volumes les plus importants de la Caraïbe, efforts qui vont augmenter de façon substantielle avec l'entrée en fonctionnement du port et de la Zone Spéciale de Développement du Mariel.

Le Brésil se sent honoré de s'associer à Cuba dans ce port et terminal de conteneurs, le premier de la Caraïbe, avec une capacité pour s'intégrer à la chaîne logistique inter océanique. Il pourra ainsi accueillir de grands bateaux d'un tirant d'eau de 18 mètres Post-Panamax. Ces bateaux pourront transporter environ un million de conteneurs. Les routes qui donnent accès au port sont déjà terminées. Les voies ferrées sont en phase de construction. Nous finançons ce projet moyennant la banque BNBS. Pour cette première phase nous avons débloqué 802 millions de dollars en biens et services. Quelque 400 entreprises brésiliennes participent à ce projet. Pour la seconde étape, notre financement s'élèvera à 290 millions de dollars pour l'implantation de la Zone de développement qui deviendra la clef pour la promotion du développement économique de Cuba.

Plusieurs entreprises brésiliennes ont exprimé un grand intérêt pour s'installer dans cette zone. Le Brésil désire devenir un allié économique de premier ordre pour Cuba. Nous pensons qu'une façon importante d'encourager cela est d'augmenter le flux bilatéral de commerce. Les possibilités notamment dans les secteurs des équipements destinés à la santé et des médicaments, notamment des vaccins sont grandes. L'année 2013 a été très spéciale pour l'alliance entre le Brésil et Cuba. L'ouverture d'un vol hebdomadaire de la Cubana entre La Havane et Sao Paolo va encourager le tourisme et les affaires entre nos peuples.

Je profite de cette occasion pour remercier publiquement le gouvernement et le peuple cubains de leur apport inestimable au système brésilien de santé à travers le programme plus de médecins. La participation des médecins cubains est largement approuvée par les Brésiliens. C'est aussi une preuve de l'esprit de solidarité et de coopération qui caractérise les relations entre nos deux pays.

L'année 2013 a également été très spéciale pour l'intégration régionale. La tenue du sommet de la Celac à La Havane vient prouver l'importance de Cuba dans le processus d'intégration latino-américaine et caribéenne. Uniquement avec Cuba notre région sera complète. L'amitié qui nous unit se nourrit des intérêts communs, d'une identité culturelle, du dialogue et de la coopération. Ce port que nous inaugurons est le symbole de cette amitié perdurable ».

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6493556

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3983
  • Aujourd'hui: 3225
  • En ligne: 129
  • Total: 6493556