Cuba qualifie de positif le soutien du Parlement européen à l'accord entre Cuba et l'UE

La Havane, 8 juillet, (RHC).- Elio Rodriguez, directeur de l'Europe et du Canada au ministère cubain des Affaires étrangères, a qualifié de pas positif l'adoption, ce mercredi, par le Parlement européen d'une résolution permettant l'application provisoire de l'accord de Dialogue politique et de Coopération, signé le 12 décembre dernier.

Dans des déclarations au site web du ministère cubain des Affaires étrangères, Elio Perdomo a mis en exergue le rôle joué par Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union Européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité. Réagissant au virage politique de la Maison-Blanche à l'égard de Cuba, Federica Mogherini a confirmé que l'Union Européenne ne va pas modifier ses politiques.

Elle a également confirmé que l'UE mise sur le dialogue constructif, respectueux et sur un pied d'égalité avec Cuba et qu'elle s'opposera toujours au blocus et à ses effets extraterritoriaux.

Elio Rodriguez a d'autre part avancé que notre pays amorcera les démarches internes nécessaires et répondra en temps utile à la notification reçue de la part de l'Union Européenne.

Et finalement, le directeur de l'Europe au ministère cubain des Affaires étrangères, a qualifié d'inutile et d'interventionniste la résolution non contraignante adoptée ce même jour au Parlement européen.

Cette résolution prétend faire dépendre la marche de l'Accord de Dialogue Politique et de Coopération de ce qu'elle appelle l'évolution de la situation des droits de l'Homme dans notre pays. Cette résolution a été énergiquement condamnée ce jeudi par l'Assemblée Nationale de Cuba.

 

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up