Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Alina Balseiro souligne le caractère démocratique du système électoral cubain

La Havane, 5 déc. (RHC/ACN).- Alina Balseiro, présidente de la Commission Électorale Nationale, a souligné ce lundi à La Havane que Cuba s'est donné un système électoral authentique et démocratique qui garantit la transparence totale dans les résultats du suffrage et l'attachement à la vérité.

Au cours d'une conférence de presse qu'elle a donnée au siège de la Commission Électorale Nationale, Alina Balseiro a qualifié de garantie de la démocratie cubaine, la participation d'un peu plus de 85% de Cubains aptes au vote au premier tour des municipales le 26 novembre dernier.

La présidente de la Commission Électorale Nationale a dénoncé le manque d'éthique qui a entaché les déclarations de la porte-parole du Département d'État nord-américain et d'autres hauts fonctionnaires de l'administration Trump qui ont mis en question l'attachement à la réalité et la transparence au cours des récentes élections dans notre pays.

«Ils ne connaissent pas le système électoral cubain » a assuré Alina Balseiro.

«Quel meilleur exercice de démocratie que les assemblées de base pour la nomination des candidats aux assemblées municipales ou l'acte même du suffrage avec les garanties qu'offre Cuba comme le dépouillement public de votes » a-t-elle relevé.

La Commission Électorale Nationale a fait savoir, rappelons-le, que les électeurs à la base ont proposé plus de 60 mille candidatures, un chiffre non négligeable.

«A la différence des États-Unis où les candidats sont élus parmi les membres d'une élite de pouvoir économique et politique qui représentent ces intérêts, à Cuba les délégués représentent les intérêts du peuple » a-t-elle ajouté.

Au cours de sa conférence de presse, Alina Balseiro a souligné que la participation massive et l'engagement envers le peuple sont parmi les caractéristiques du processus de nomination des candidats à Cuba en contraste avec le système électoral nord-américain qui permet l'arrivée à la présidence de quelqu'un comme Trump sans obtenir le vote de la majorité de ses compatriotes.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4099358

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 0
  • Aujourd'hui: 3403
  • En ligne: 200
  • Total: 4099358