Cuba met en garde les États-Unis contre l'impact de mesures sur les liens migratoires

La Havane, 12 décembre (RHC)- Cuba a mis en garde les États-Unis contre les conséquences négatives qu'ont les mesures migratoires adoptées par Washington en septembre et octobre derniers, sur les relations bilatérales. 

Au cours d'une nouvelle série de conversations qui s'est tenue à Washington, notre pays a mis l'accent sur le préjudice que cause la suspension de l'octroi de visas à l'Ambassade des États-Unis à La Havane.

Une note de l'ambassade de Cuba à Washington a précisé que la paralysie des démarches pour l'octroi de visas entrave sérieusement les liens familiaux et les échanges entre les deux peuples.

La délégation cubaine, conduite par Josefina Vidal, directrice générale pour les États-Unis au ministère des Affaires étrangères de notre pays, a réaffirmé son rejet de l'expulsion arbitraire d'un groupe de diplomates cubains qui étaient en poste à l'Ambassade de Cuba à Washington.

 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up