Les pourparlers entre le gouvernement colombien et l'ALN reprennent cette semaine à La Havane

Ivan Mora, diplomate cubain. Photo Prensa Latina

La Havane, 7 mai, (RHC).- La Havane accueille cette semaine la cinquième série de conversations entre le gouvernement colombien et l'ALN, l'Armée de Libération Nationale, organisation de guérilla.

Granma, notre principal quotidien, rappelle que les pourparlers avaient commencé à Quito, en Équateur mais ce dernier pays a freiné sa contribution comme siège et garant des dialogues suite à la crise de sécurité à la frontière avec la Colombie. Une crise qui s'est soldée par l'assassinat de trois journalistes et par une attaque contre une patrouille militaire équatorienne.

Ivan Mora, chef de l'équipe de garants cubains, a confirmé la demande officielle du gouvernement colombien et de l'ALN pour la tenue de la cinquième série de conversations à La Havane.

Cuba a exprimé sa disposition de l'assumer. Les préparatifs à caractère logistique ont tout de suite commencé afin que les pourparlers puissent reprendre au cours de cette semaine.

La Havane a été pendant 4 ans siège des dialogues de paix entre le gouvernement du président Juan Manuel Santos et des FARC/AP, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie/Armée du Peuple. Ces négociations, rappelons-le, ont abouti à la signature des accords de paix dont la mise en application traverse une phase complexe.

 

Une main levée avec le mot paix peint dans la paume. Photo Internet

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up