La base navale de Guantanamo : honte sur Washington

La Havane, 13 juin, (RHC).- Don Walicek, professeur nord-américain à l'université de San Juan de Porto Rico, a déclaré ce mardi que le maintien de la base navale de Guantanamo et la prison établie sur cette enclave par Washington sont une honte pour les États-Unis.

Les habitants de Guantanamo ont dénoncé hier les 120 ans d'occupation par les États-Unis d'une portion du territoire de cette province contre la volonté du peuple cubain et Don Walicek a présenté à cette occasion son livre «Guantanamo et l'empire américain : l'humanité répond»

«La prison de la base où j'ai été est un espace illégal. On peut constater que les abus font partie de la réalité actuelle et pas du passé. Les problèmes restent encore présents. Je dirais que l'opposition à l'occupation de cette portion du territoire cubain est une revendication juste qui mérite le soutien de la communauté des nations. »

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up